Le mieux-être pour une performance durable et responsable

Pourquoi ?

Les difficultés que rencontrent les organisations aujourd'hui (restructurations, pression toujours plus forte sur les résultats, manque de visibilité à moyen et long terme etc...) ont un impact sur les managers et les équipes : baisse de motivation, perte de sens, stress, absentéisme, tensions et conflits etc...)

L'absentéisme, le présentéisme (présence dans les locaux sans travail efficace) ainsi que le stress coûtent cher à l'entreprise* :

  exemple:

stress

 

Pour OxyZen, le mieux-être au travail correspond à l'ensemble des facteurs favorisant l'amélioration  des conditions physiques, matérielles, psychologiques et émotionnelles des salariés et des équipes de l'entreprise.

bloc 2

 

    arr

  Adopter une politique de mieux-être en entreprise permet:

    Pour les collaborateurs: 
    - une diminution des nombreux effets négatifs du stress: troubles du sommeil, inhibition, irritabilité, baisse de l'estime de soi...
    - une augmentation de la motivation, pour un travail qui a du sens   
    - une prise de recul favorisant la prise de décision, la créativité, l'innovation ...

    - une meilleure concentration et efficacité au travail  

    Pour l'entreprise:
    - une fidélisation des employés, qui se sentent bien dans l'entreprise et comptent moins les heures passées
    - une diminution du présentéisme (présence dans les locaux sans travail efficace), et de l'absentéisme
    - une énergie et une réactivité accrue des collaborateurs
    - une meilleure cohésion des employés

 

* - M. McHugh, Stress at Work: Do Managers Really Count the Costs?. 1993
- S.Béjean, C.Trontin, Conditions de travail et coût du stress : une évaluation économique.
- M. Barthe, JM. Peretti, P. Terramorsi, Les politiques «santé, sécurité et bien-être au travail» à la lumière des rapports RSE des entreprises du CAC40. Management & Avenir.
- J.Helliwell, H. Huang, How’s the job? Well-being and social capital in the workplace. Industrial & Labor relation review, 2010.
** Bureau International du Travail
*** C.Put, Le coût du stress au travail pour les entreprises Flamandes. 2010.